vendredi 2 mai 2008

Enzymes

Les enzymes sont des protéines fabriquées par les cellules à l'intérieur de notre corps ou de n'importe quel organisme vivant. Ce sont des protéines spécialisées qui ont chacune une action particulière telle que provoquer des réactions chimiques, réarranger les molécules, ajouter ou au contraire soustraire des composants. Ce sont des catalyseurs. Il existe de très nombreux types d'enzymes dont tous ne sont pas encore découverts, et chaque type d'enzyme a une action spécifique et ne peut servir à autre chose. Afin que l'enzyme puisse agir, l'élément sur lequel elle est sensée agir doit être présent, sans cela elle n'a aucune action. Il y a de très nombreux enzymes dans notre corps, mais ce qui nous préoccupe ici ce sont surtout les enzymes digestives.

En tant que catalyseur, un enzyme accélère ou ralentit une réaction chimique. Par exemple une protéine peut être décomposée en acides aminés autrement que par une enzyme, mais cela requiert alors une température, une pression et des acides qui ne sont pas présents dans notre corps. Les enzymes vont accomplir cette même action très rapidement, dans de l'eau et à une température normale. Une des particularités des enzymes est qu'elles ne sont pas détruites ou changées pendant leur action : une petite quantité d'enzymes suffit donc à digérer une quantité importante de nourriture, mais ce qu'un apport plus important d'enzymes changera sera la vitesse à laquelle la digestion aura lieu. Ainsi si l'on double le nombre d'enzyme, on divise la durée du processus par deux.

Les enzymes sont présents dans tous les aliments crus, y compris les viandes. Le lait crû par exemple contient du lipase qui aide à la digestion des graisses. Par contre le processus de pasteurisation détruit cette enzyme, de même que toute cuisson. Les bananes contiennent de l'amylase, ce qui explique que lorsqu'on laisse mûrir une banane elle change de couleur et devienne beaucoup plus sucrée.

Les enzymes peuvent survivre dans le pH de l'estomac pendant quelque temps et contribue à la digestion. Etant donné que la cuisson, la pasteurisation ou en général la transformation des aliments détruit leur contenu enzymatique, il est facile de comprendre que des aliments cuits ou préparés sont plus difficiles à digérer que des aliments crûs. Ainsi le lipase contenu dans la viande et permettant de la digérer disparaît à la cuisson, alors que cette même cuisson sature les graisses. Cela explique que des peuples comme les esquimaux qui se nourrissent presque exclusivement de viande et de poisson crus ne souffrent quasiment jamais de maladies liées à l'excès de cholestérol. D'après le Dr Edward Howell (Enzyme Nutrition) , chacun d'entre nous a une quantité limitée d'enzymes dans son corps à la naissance et les habitudes nutritionnelles modernes (faire cuire notre nourriture ou manger de la nourriture industriellement traitée) entraîne une sur-utilisation de notre capital enzymatique, sensé nous servir notre vie entière, et un vieillissement prématuré de l'organisme. Il a donc souligné, tout comme Antony Chichoke dans son livre "Enzymes and Enzyme therapy" l'importance de réintroduire un nombre plus important d'aliments crûs dans notre nourriture. Le Docteur Seignalet, dans son livre "L'alimentation ou la troisième médecine" décrit un régime thérapeutique efficace pour de nombreuses maladies dans lequel l'importance des aliments crûs est également soulignée.

Une alternative à la consommation presque exclusive de produits crûs, parfois difficile à mettre en place, est l'utilisation d'enzymes sous forme de compléments alimentaires. Un autre avantage de cette méthode est la possibilité de cibler les aliments les plus problématiques pour l'organisme en utilisant certains types d'enzymes. Ainsi, il y a plusieurs années, à la demande de Bernard Rimland, John Pangborn a mis au point avec Devin Houston un premier enzyme destiné spécifiquement à la digestion des protéines de gluten et de caséine qui pose problème dans l'autisme, Serenaid. Plus tard le Dr Houston, biochimiste spécialisé en enzymologie, a créé sa propre société et il commercialise maintenant Peptizyde et AFP peptyzide qui contiennent des protéases spécifiquement destinées à la digestion du gluten et de la caséine.

Un forum internet : http://groups.yahoo.com/group/enzymesandautism/ réunit des parents utilisant les enzymes végétaux soit pour compléter le régime, soit dans certains cas pour le remplacer ou permettre certains écarts. Karen DeFelice, modératrice de ce forum a écrit un ouvrage : "Enzymes for autism and other neurological conditions".

L'avantage des enzymes végétaux par rapport aux enzymes pancréatiques (tels que Créon par eg) est qu'ils survivent et agissent à des pH allant de 2 à 10, directement dans l'estomac, digérant ainsi la nourriture avant qu'elle atteigne le pancréas. Les enzymes pancréatiques par contre doivent être protégés pour pouvoir survivre au pH de l'estomac et ne digèrent la nourriture qu'après.

Les enzymes sont des compléments alimentaires sûrs, utilisés à des fins thérapeutiques depuis des années, en particulier en Allemagne pour la récupération des traumatismes chez les sportifs de haut niveau. En effet, si on prend des enzymes végétaux en dehors des périodes des repas, ceux-ci ne sont pas utilisés pour la digestion mais passent dans le sang et ont un effet thérapeutique.

Dans le cas d'enzymes utilisés chez les enfants autistes pour digérer certaines nourritures, un effet de manque peut survenir les premiers jours, entraînant une hyperactivité de l'enfant voir une régression temporaire de certains symptômes, en particulier pour les enfants qui ne sont pas encore au régime sans gluten et sans caséine, pour les mêmes raisons que lors du début du régime. Il est préférable de commencer en donnant une demie-capsule par repas, avant de passer à une capsule. La quantité d'enzymes pris ne dépend pas de l'âge de l'enfant mais de la quantité de nourriture absorbée. Selon l'étude faite par Karen DeFelice, la majorité des enfants ont fait des progrès rapidement grâce à l'utilisation d'enzymes, en particulier en combinant un enzyme destiné spécifiquement à la digestion des protéines, comme Peptizyde, avec un enzyme à action plus large (contenant de l'amylase, du lipase, du lactase et autres enzymes comme par exemple HN zyme prime. Même les enfants déjà au régime sans gluten et sans caséine font des progrès. Ceci peut être du soit au fait que le régime était mal fait (il est facile de faire des erreurs dans l'application du régime SGSC et un régime fait à 99% n'est efficace qu'à 50%), soit du au fait que les enzymes permettent la digestion d'autres aliments, auxquels on ne soupçonnait pas que l'enfant était intolérant.


Quels enzymes ?

Il existe pleins d'enzymes sur le marché maintenant.

Ceux que j'utilise sont ceux de Houston : www.houstonni.com

Il fabrique : Peptizyde (pour digérer les protéines), HN Zyme prime (pour digérer les autres aliments), et No Fenol (action similaire à celle du régime de Feingold, contient de la xylanase). En fait la meilleure combinaison est de prendre les 3 ensemble à chaque repas, donc récemment il a créé : TriEnza. 2 capsules de TriEnza contiennent l'équivalent d'une capsule de Peptizyde, une capsule de HN Zyme prime et une demi capsule de No Fenol, donc économiquement TriEnza revient moins cher.














1 commentaire:

Dr Antoni a dit…

"L'avantage des enzymes végétaux par rapport aux enzymes pancréatiques (tels que Créon par eg) est qu'ils survivent et agissent à des pH allant de 2 à 10, directement dans l'estomac, digérant ainsi la nourriture avant qu'elle atteigne le pancréas. Les enzymes pancréatiques par contre doivent être protégés pour pouvoir survivre au pH de l'estomac et ne digèrent la nourriture qu'après."


1)La nourriture n'atteint jamais le pancréas!

2)Le pancréas est situé APRES l'estomac, ses enzymes ne sont donc pas en contact avec l'acidité gastrique ...

Revoyez un peu la physiologie humaine avant de dire des imbécilités pareilles! Je ne parle pas du reste...

Si vous avez un peu de curiosité et de bon sens, assumez et donner vous un droit de réponse à mon commentaire ... ce serait malsain et dangereux pour vos lecteurs sinon!